<- CNRS 3, p. 658

CNRS 3, p. 659

Cahiers de Paul Valéry
-> CNRS 3, p. 660 Index des Cahiers

$

La théorétique ou usage du possible - ou du groupe intérieur comprend des modes ou principes.

Principe de permanence

Principe de continuité

Principe de notation

et Principes de transformation.

  Identité - non contradiction -

Principes de développement.

*

Le corps ignore l'esprit totalement - et le subit partiellement. L'esprit subit et connaît partiellement le corps et le reste. En d'autres mots, il y a un mode de subdiviser la connaissance qui la divise en ces deux groupes de notions - Alors il y a cette relation.

L'esprit rend tels services, et satisfait à telles conditions; mais à côté de ces fonctions, il est naturellement n'importe quoi. Ce n'importe quoi est sa propriété fondamentale - son moyen. C'est dans ce chaos inutile qu'un chemin net peut être tracé. L'esprit se reconnaît par ce chemin qui pourrait être différent et ne semble devenir unique que singulièrement et laborieusement.

Quelles conditions lui faut-il pour construire ce chemin, tandis que tout un réflexe suit un élément donné? Dans un réflexe donner son premier point, donne tout son chemin.

L'esprit souffre inutilement.

Et dire que le comble de l'intelligence est de simuler ou représenter la niaiserie des êtres - de ne pas s'impliquer elle-même.

*

Ce qu'on appelle intelligence est souvent l'effet que produit sur nous la grande différence des choses qui se présentent à l'esprit - cependant automatiquement - D'un côté elles franchissent et de l'autre elles se suivent.


Date de création : 20-04-2003