<- CNRS 3, p. 650

CNRS 3, p. 651

Cahiers de Paul Valéry
-> CNRS 3, p. 652 Index des Cahiers

$

Verbe et propositions ou constructions proviennent de l'asymétrie des concepts ou inéquivalences, dans un emploi donné tandis que les concepts sont notés séparément et semblablement.

*

Calculs inconscients, on en fait tout le temps - par exemple: celui nécessaire pour attraper un mobile - ou pour bondir à temps à tel point - Comment se font-ils? En général il faudrait résoudre une proportion - Mais sans chiffres, sans nombres sans appareils de mesure. Ainsi A se déplace avec vitesse v - et moi quelle vitesse pour atteindre A à tel point?

Au lieu de calculer en disant: A est en A, et sera en A' au temps t, or je suis en B et je serai en A' en temps t, etc. Au lieu de cela on se donne (par exemple) la tension probable pour acquérir le plus tôt la vitesse de A, on fait une table de tensions internes correspondant aux vitesses [[ . Aj. marg. g.: Tout ceci revient à se faire commander, par le mobile on prend d'abord sa vitesse puis on l'augmente. ]] -

Tous ces pseudo calculs cachés se font par la tension - par le réglage antagoniste des tensions - c'est-à-dire par des états singuliers dignes de foi, qui sont à la fois images véridiques d'un état (vitesses) dont ils sont aussi les préparateurs [[ . Aj. marg. g.: Cf. la vue. ]]. Dans cet état la vue (et le projet) se mettent en communication avec les moteurs et cette communication prend un caractère rationnel c'est-à-dire simule une véritable continuité - une forme fonctionnelle. La netteté n'est autre chose que la perfection de cette continuité. C'est en quelque sorte l'installation de réflexes quantitatifs --

*

Avoir le temps de faire A avant B = pouvoir, cela veut dire que faire A ne change pas la possibilité de faire B; A n'altère pas quelque chose de nécessaire à B . Si ce quelque chose C entre identiquement dans A et B, il s'ensuit que A et B sont donc extérieurs l'un à l'autre - c'est-à-dire ne peuvent faire partie de la même structure générale ou attitude totale de l'individu.


Date de création : 20-04-2003