<- CNRS 3, p. 603

CNRS 3, p. 604

Cahiers de Paul Valéry
-> CNRS 3, p. 605 Index des Cahiers

$

Tib[ère]

C'est une sottise d'en appeler "au sort des armes". Il faut en appeler à leur certitude.

*

Ce qui distingue l'homme de l'animal c'est l'usage des représentations - la place qu'elles prennent - la manie de la signification, l'illusionnisme

*

Soit un réflexe A 0 B. Supposons que A soit visuel c'est-à-dire que l'excitation A quoique distincte de A' également visuel... <--

 

elle sert à répondre non directement à ce que je vois - mais à ce qui est éveillé en tant que futur, par ce que j'ai vu -

Cela assure la correspondance utile entre le vu et le fait

Cf. intervention petite sensation et grands effets

La conscience a pour fonction [[ . Rat.: objet ]] primitive d'utiliser le "passé", de me permettre à la suite d'expériences - de prévoir ce que va faire un corps C. Si C vient à mon contact il y aura un réflexe R. Mais si la conscience ayant vu - c'est-à-dire prévu le contact de C, produit R ou une autre modification, elle fait communiquer l'avenir immédiat ou déjà potentiel - l'avenir déjà en mouvement, même, avec le présent de moi.

La conscience est liée à la motilité générale - Et cette motilité (auto-mobile) relie une action à distance avec une réaction de contact. Nos mouvements de déplacement ont pour but de s'éloigner ou de s'approcher de X.

On a +, - ou 0.

L'espace est alors l'ensemble des prévisions possibles quant aux relations (contact - mouvement)

La vue suppose la conscience.

La conscience relation entre excitation actuelle et réponse par l'intermédiaire d'une chaîne d'excitations et réponses antérieures.

Le présent est prévision - Certains sens ou organes nous disent A. D'autres disent B. Mais nous savons que les 1ers sont plus étendus que les 2èmes c'est-à-dire que B deviendra A moyennant un mouvement. Alors nous avons le temps de faire ce mouvement ou de le compenser.

Généralisant on en tire que le présent est la durée pendant laquelle notre action est encore possible par rapport à un événement déjà arrivé dans tels organes ou parties et pas encore arrivé pour d'autres.


Date de création : 20-04-2003