<- CNRS 3, p. 243

CNRS 3, p. 244

Cahiers de Paul Valéry
-> CNRS 3, p. 245 Index des Cahiers

$

L'accommodation tend à conserver quelque chose -

L'accommodation et l'infinitude des valeurs d'une fonction.

Elle élimine toujours quelque chose.

 

*

Sommeil - abaissement dans la connexion -

  introduction de valeurs indéterminées dans l'accommodation intérieure

  on ne peut s'arracher à un état -

 

*

La diversité de composition explique celle des valeurs successives.

 

*

Attention = modification pour la perception.

Quelquefois une perception elle-même conduit à la modification.

 

*

La correspondance générale physicopsychique peut être multiforme.

Les mêmes phénomènes physiques accompagnent des attentions à diverses choses -

La vie physique des fonctions psychiques -

Toutes les fois que l'on précise les caractères formels, on perd les caractères significatifs et il ne reste plus qu'une mécanique tandis que le précieux serait de saisir la jonction.

Ici on voit l'attention identique - son contenu, variable et cependant ce contenu quelconque, altéré ou devant être transformé par cette phase -

L'être se place dans l'état - où telles fonctions quelconques mais mentales peuvent se tâter - mais cet état est indépendant de toutes ces fonctions - comme le sommeil enveloppe tous les rêves -

Hors de cet état ces fonctions peuvent exister mais...

 

Liaison de l'énergie et de la perception.

 

Subordination des formes de l'énergie chez le vivant.

 

*

La métaphore multiformité du changement possible.

 

*

Qualité = diversité

Quantité = accommodation - x continuité

                     = homogénéité


Date de création : 20-04-2003