<- CNRS 3, p. 584

CNRS 3, p. 585

Cahiers de Paul Valéry
-> CNRS 3, p. 586 Index des Cahiers

$

Qu'est-ce qu'un mouvement virtuel? Sinon une partie des sensations qui définissent un mouvement réel.

Quelle partie? --

Il faudrait dire: il y a des mouvements sans masse, sans inertie, de vitesse indéterminée, ... rapportés à une origine absolue et identique -

Il faut chercher dans les sensations musculaires et dans les sensations spéciales.

*

La pensée et le corps doivent être en général en des états différents -

Lorsque le corps obéit il doit être en retard sur l'ordre pensé.

Ils forment deux groupes dont l'un est contenu dans l'autre. Tantôt comme une liaison partielle d'éléments - tantôt comme une pluralité éparse d'éléments.

*

La continuité est le mode de tâtonnement régulier d'une fonction. Elle forme un chemin naturel ou imposé.

Croire c'est 1° se représenter A - 2° pouvoir passer de la représentation de A à A. Certitude est aussi passage - c'est considérer B comme permettant de passer sans réflexion de A à C.

*

Rhétorique - Heureuse alternance de raccourcis et de développements -

L'induction est une forme de l'organisation - C'est organiser rendre organe (ou généraliser) une donnée d'abord statique - et inarticulée organe - intermédiaire uniforme.

La mémoire tient à l'organisation

C'est une première généralisation qu'une deuxième doit détruire -

) La mémoire se servirait de rien et n'existerait même point si les choses ne se répétaient - si le nouveau ne rappelait le passé.( Elle commence par un point commun à 2 époques irréductibles - Tout se décompose en certains éléments qui sont comme inaltérables.


Date de création : 20-04-2003