<- CNRS 3, p. 580

CNRS 3, p. 581

Cahiers de Paul Valéry
-> CNRS 3, p. 582 Index des Cahiers

$

 

Je murmure des vers, en y pensant - puis distrait je m'évade mais machinalement le poème se répète sur mes lèvres à demi intimes puis je reviens au moyen de ce reste conservé à l'état initial - Les mots toujours murmurés perdent et reprennent leur signification -

Il faut admettre une sorte d'inertie ou de continuation partielle autonome de certaines activités - ainsi la marche - Mémoire par inertie

*

Conservation - Mémoire continuation

ou

Reconstitution -

La mémoire tend à devenir générique - verbale -

Ces 2 hypothèses telles quelles, sont inacceptables -

 --> clichés de photographe <--

Contre la 1ère - cette conservation est inimaginable quelle stabilité? - Et sous quelle forme dans le non conscient? Et que devient l'indépendance des éléments, leur liaison libre? et enfin comment expliquer les altérations, duperies etc.

Contre la 2ème (le drame rejoué chaque soir) il faut supposer une véritable intelligence partielle et une autre mémoire -

L'image première se confond avec des images subséquentes - le souvenir du vrai avec le portrait.

 

Or il y a certainement reconstitution et conservation

Mais conservation

 

Degrés de mémoire -

< 1 Mémoire rigoureuse - récitation         D = 1

 2. Mémoire à développement dans un domaine non successif -  D = 2 ou 3 -

  3. Mémoire à échéance, réflexe - - - ->

 

La mémoire consiste à reprendre au moins, dans une fonction au moins une valeur uniforme par rapport à une donnée et irrationnelle avec elle.

*

La

Tendances - l'intelligence moléculaire !!

*

Ce qui manque à la mémoire - c'est-à-dire à la loi, est complété par la liberté, par


Date de création : 20-04-2003