<- CNRS 3, p. 576

CNRS 3, p. 577

Cahiers de Paul Valéry
-> CNRS 3, p. 578 Index des Cahiers

$

Le passage de la puissance à l'acte est toujours entraîné par une intervention étrangère - indépendante -

*

Pour agir, il faut dépasser le temps - Il faut rompre l'accord entre les demandes et les réponses - ne pas demeurer assujetti à la continuité et former une demande - Il faut faire attendre les réponses et c'est pourquoi la pensée tient d'une vitesse.

*

Intensité et situation.

 

Le cerveau organe pluralité - qui à chaque instant tourne sur un de ses éléments

Grandeur -

passage de a à b

1° grandeur extérieure       a     b d'où expression
                                 possible f(  ) et b - c = c
                                 b contient a

2° intensité         a    b recouvre ou détruit a

                     b    ou persiste malgré a

ici b - a diffère de b et de c,

b - a est un choc ou une discontinuité

*

  conscience - ce qui a lieu dans un temps assez bref

Variations    changement du nombre de dimensions -

diurnes       intoxications -

Variations    changement lent d'associations - Elaboration

annuelles     Modifications de potentiel       de pseudo-

              Modifications d'élasticité -          fonctions -

              déformations - Croissance -      réflexes

              Vieillesse accroissements de          artificiels

              netteté - d'adaptation -              langage -

              Habitudes - (ne se font pas en

              un jour) disciplines.

 

Variations    Moeurs, Instincts

séculaires -  hérédité

 

Apprendre par coeur, c'est agir "diurnement" sur les éléments annuels

*

Toute littérature est dans la synonymie.


Date de création : 20-04-2003