<- CNRS 3, p. 541-542

CNRS 3, p. 543

Cahiers de Paul Valéry
-> CNRS 3, p. 544 Index des Cahiers

$

Le temps - ou la différence inépuisable de l'être - La connaissance diffère continuellement de soi-même et ne se ressemble que par une distinction.

Les changements sont identiquement indivisibles: ils ont 0 dimension.

 

Toute morale consiste à déterminer si tel acte ou pensée est un danger. Alors 1° inégalité des dangers danger pour X et non pour Y.

2° Inégalité de la perception du danger - et parmi ces perceptions il en est qui voient danger pour l'espèce - la morale consiste à mettre un épouvantail là où il y a un danger.

          *

Lois du discernement et lieu du continu -

Rapprochements -Multiplicité et unification     Juxtaposition > <dans l'unité Superposition(=) d'accommoda- Concaténation       tion ou

(2 yeux =1)   simultané    Succession immédiate - vraie ou mémoriale.

 

Le vrai littérateur a intérêt à se tromper lorsqu'il veut analyser la littérature. Je ne suis guère un littérateur -

 

 

*

L'idée de nature est essentiellement dualiste, chrétienne "âme et corps" "bien et mal" ou "mal et bien" lutte de principes.

 

Le monisme est artificiel. Symétrie avec peine établie entre deux mondes qui ne nous paraissent pas symétriques...


Date de création : 20-04-2003