<- CNRS 3, p. 531

CNRS 3, p. 532

Cahiers de Paul Valéry
-> CNRS 3, p. 533 Index des Cahiers

$

La mémoire ressuscite donc une excitation et sa réponse - en tant qu'elle ressuscite des suites ordonnées - Les éléments sont asymétriques ou chronologiques.

 

*

L'attention consiste à improviser ou à élaborer ou à favoriser cette dépendance non formelle - entre la figure, la valeur d'excitation, la situation des éléments; et cette opération nécessite un simultané ou maintien c'est-à-dire un temps racheté, un temps - ou notion de changement d'accommodation avec le changement inverse.

Le simultané est dans la perception d'une figure [[ . Var. sup.: pluralité ]]symétrique -

 

*

Par opposition aux accommodations des sensations celle plus profonde du reste de mon esprit à une impression donnée est susceptible d'erreurs, de précipitation, de réponse tardive et (de plus,) - de limitation, d'à peu près, voulu ou non, (métaphores).

 

*

Tout réflexe, toute réponse ont pour "but" de replacer le vivant non dans l'état initial - mais dans un état typique, généralement défini ou désiré - de façon que certaines choses soient restituées et d'autres rapprochées d'un certain optimum obscur -

 

*

 

X   Les relations entre       Soient 2 éléments visuels purs,

éléments d'un domaine         entre eux les relations sont:

sensoriel ne sont pas               distance

des éléments de ce domaine -oient 2superfacieu

Mais des éléments moteurs.          localité  c'est-à-dire   Au contraire les éléments          composition     ou sensations

moteurs forment un groupe.       intensités        motriceu

                                               ou réflexes

                                           de re-connaissance

                        et de plus,

                        relation possible de classe, ou

                        classifacation - c'est-à-dire distance

                        par un certain chemin intérieur.


Date de création : 20-04-2003