<- CNRS 3, p. 527

CNRS 3, p. 528

Cahiers de Paul Valéry
-> CNRS 3, p. 529 Index des Cahiers

$

Le style se rencontre à mi-chemin entre le modèle et son image - C'est pourquoi il ne faut pas peindre selon la nature immédiate mais donner le temps à l'être de s'imprégner et puis qu'il travaille d'après l'image intérieure.

 

*

Je ne sais même pas ce que pourrait être une solution en psychologie -!

 

*

L'imagination - cette mémoire articulée.

 

*

Ce qui choque dans cette politique populaire c'est qu'elle consiste et conduit à faire les gens plus sensibles, plus égaux - au lieu de les forcer à être plus forts. La meilleure politique est celle qui fortifie.

 

*

 

Mystiques, ô vous! - et moi de ma façon, quel labeur singulier avons-nous entrepris! Faire et ne pas faire, - ne vouloir arrêter une oeuvre matériellement circonscrite - comme les autres font et nous le jugeons illusoire, mais enfreindre incessamment notre définitif, et toujours, intérieurement, en travail, vous pour Dieu, et moi pour moi et pour rien.

 

*

 

L'effort de l'homme contre sa mémoire particulière pour affaiblir la particularité qui vient de sa propre [[ . Var. sup.: seule ]] histoire et s'élever à toute la généralité de sa propre structure. Peut-être faut-il examiner non tant cette mémoire que ses défauts - je veux dire les moments qu'on y échappe - comme cela arrive quand on simplifie et qu'on prolonge l'idée sans la vouloir abandonner car de s'y tenir fortement, - cela déroute et dépasse la mémoire.

..La mémoire s'imprègne par autre chose qui n'est pas elle - Elle subit le plus ce qui est fait contre elle.


Date de création : 20-04-2003