<- CNRS 3, p. 526-527

CNRS 3, p. 527

Cahiers de Paul Valéry
-> CNRS 3, p. 528 Index des Cahiers

$

Je n'ai plus l'espoir d'être bâti d'une façon toute particulière (seule chose qui me plairait) - je crois donc que ma pensée n'use pas de moyens si différents des vôtres que je ne puisse conclure de sa marche à la vôtre.

 

*

Chaque état est comme un élément de fonction. ---

*

Surprise, admiration, le ne pas pouvoir "imiter", "qualifier", "classer", "exprimer".

 

*

Quelle difficulté, ces notions psychologiques si irrégulières dans leur génération si impalpables - entre lesquelles il est impossible d'instituer des relations précises, dont on ne peut rechercher l'identité, ou la corrélation ou les variations sans retours. Ainsi chercher à identifier mémoire, imitation, répétition.. est vain malgré la tentation -

 

*

Inégalité

La conscience est comme l'oeil.  Elle n'est pas isotrope.  Son but: la coordination - est rempli (quand il l'est) par l'inégalité de sa sensibilité - La coordination suit le destin d'une partie plus sensible qui semble se tourner selon quelque chose inconnue et ---

..Elle ne voit que ce qu'elle voit. Et tout ce qu'elle voit s'ordonne selon un complexe de conditions.

Seule, la chose qui se trouve dans la région plus sensible - est en voie de coordination.

 

*

(A Â)

(B ß )   A B C D -

(C Ó)

(D  )

Le souvenir est une voie ou un élément de voie.

          *

Quelquefois A donné suffira à déchaîner A B C D (1)

D'autres fois A donné entrera dans d'autres combinaisons (2)

 

Peut-être la façon dont A est excité détermine-t-elle (1) ou (2)


Date de création : 20-04-2003