<- CNRS 3, p. 522

CNRS 3, p. 523

Cahiers de Paul Valéry
-> CNRS 3, p. 524 Index des Cahiers

$

Soit un chemin A B parcouru dans le sens A B.

D'un point quelconque x situé après B je peux aller en A ou en A' situé avant B,

L'antagonisme n'est possible que par la même énergie prenant des formes différentes et intransformables

          *

mais discontinûment. De A ou A' je ne puis aller en B que par A B continu.

Mais si A B peut être contenu dans un même simultané S alors je puis remonter B A .

 

 

 

(Simultané Sphère dans laquelle agir virtuellement est possible).

Mais cette régression se distingue de A B - c'est une action virtuelle

On peut assimiler la propriété due à S à la modification réversible.

 

           *

 

 

Significatif comme création d'un simultané

 

[Croquis.]

           *

Le nouveau - l'inconnu qui paraît - est d'abord ce qui n'est perceptible ou exprimable que d'une façon totale [[ . Rat.: unique ]], non différenciée.

Ce qui n'est pas nouveau - d'abord se dédouble et il s'exprime comme par un autre soi-même

Cette double image devient imperceptible de la suite et est remplacée par des développements.

Ce qui caractérise les simultanés c'est l'indépendance relative de leurs éléments -- ou mieux l'indépendance virtuelle et la dépendance formelle. Indépendance par une action (de moi) extérieure (à l'objet) et dépendance par provenance. Une unité étant donnée, je puis la dévider - mais sa composition ayant été une fois donnée, peut se représenter malgré la décomposition.

          *

 

Volonté et netteté -

Attention ou restriction de liberté pour netteté.

La surprise par le nouveau est une pluralité simultanée, un ciel étoilé,

La nouveauté surprend par sa coordination toute donnée.

 

*

Pourquoi les paroles doivent-elles être regardées comme plus superficielles que les réactions musculaires ----

                                                


Date de création : 20-04-2003