<- CNRS 3, p. 507

CNRS 3, p. 508

Cahiers de Paul Valéry
-> CNRS 3, p. 509-510 Index des Cahiers

$

Si les oeuvres de l'art n'admettent pas de "progrès" quant à l'humanité successive - mais seulement quant à l'existence de chaque artiste - c'est que leur objet est exactement restreint ou défini par les pouvoirs d'un homme seul - lequel dispose souverainement de son propre but et s'y adapte de son mieux pour l'exécution - L'homme de science s'applique à un objet forcément commun - son but est commun et ses pouvoirs personnels sont finalement employés impersonnellement.

De sorte science et art sont presque indiscernables dans la période de l'observation et de la méditation - pour se séparer dans l'expression - se rapprocher dans l'ordonnance - se diviser définitivement dans les résultats.

 

*

Il est capital de ne pas ressembler... il est indispensable de demeurer accessible.

 

*

Mémoire en général -

--------------------

Excitée par    -

            valeur  -

Conserve....

avec déformation

Mémoire élémentaire

Retour de relations - Sens - Continuité - Bonds - discontinuité - Retour de t - retour de ---?

Réminiscence -

Est composée - reparition d'une machine.

Lacunes.

Irrégularités - Incertitudes. fausse mémoire -

Etudiée au point de vue du travail;

au point de vue du "plein" et de la variance.

Comparée au réflexe - Tout chemin mental simple est de la nature de la mémoire.

Comparée aux propriétés des corps - Résidus après un temps -

Mémoire instantanée - prédiction infiniment proche.

Fonction de cette fonction - M(m)x))

Imitations, reproduction, répétition - l'homme qui s'imite.

Conservation - restitution - recherche -

La perception du nouveau consistant à traiter ce nouveau comme déjà vu.

Mémoire et nombres premiers

Preuves ou marques de souvenirs - Erreurs.

                                            --->


Date de création : 20-04-2003