<- CNRS 3, p. 477

CNRS 3, p. 477-478

Cahiers de Paul Valéry
-> CNRS 3, p. 479 Index des Cahiers

$

Images

Une religion, que devient-elle, si on s'amuse à négliger systématiquement ou à détruire tout son verbalisme, à le remplacer par attitudes intérieures, représentations?

Par exemple, traduire le credo - Et cela, sérieusement, doit être fait, si l'on veut ne pas réduire ce songe fondamental à des phrases. -

- Le danger pour le croyant des exercices spirituels est que ces compositions d'images qu'Ignace commande soient perçues comme la limite de l'effort et ne finissent par paraître... des images - rien que des images - d'autant plus dépréciées qu'on les aura plus poussées et plus fortifiées c'est-à-dire plus faites de souvenirs précis partiels - de simples souvenirs.

L'image refusée, qui seule donne un sens aux paroles, que demeure-t-il, sinon une sorte de disposition générale, de tonalité - irritabilité contenue, excitation douloureuse, paix immense mais trop voulue... Musique sacrée - et sa louange désespérée, son émotion canonique, sa carrure et ses chutes mornes, ses murs lisses.

...On use des images pour se conduire, s'obliger, se guérir, se connaître -

Une religion demande au croyant de se faire infini, fort, pur, immense, créateur, tout-puissant et de suite tout petit, misérable, débile, menacé, coupable, ignare... et puis

*

L'être est fait de parties -

Ces parties s'unissent - l'unité de l'être est convergences - il y a plusieurs modes de cette unité - et deux classes - l'une déterminée par le nombre et l'espèce des parties qui convergent

- l'autre - par les valeurs de chaque partie -

La constitution de l'être n'est pas son unité - et le moi non plus n'est pas l'unité ni la constitution.

 

Toute oeuvre humaine consiste dans l'institution d'une coordination de sorte [que] l'application à ces oeuvres telles conduit à rechercher et à isoler dans toute la pureté possible, les parties de la coordination - d'autre part, développements formels indépendants de la substance -

 

Conscience c'est-à-dire accompagnée de la connaissance qu'elle pourrait être autre, et par suite de la vue des moyens qui lèvent l'indétermination.


Date de création : 21-04-2003