<- CNRS 3, p. 472

CNRS 3, p. 473

Cahiers de Paul Valéry
-> CNRS 3, p. 474 Index des Cahiers

$

Psych[ologie]    Dans un 1er temps on s'observe; et on essaye de représenter les observations par le langage ordinaire - Alors des difficultés - des "divergences" - Ces expressions impossibles dans le cas général.

*

L'être reprend de mêmes valeurs sans repasser par les mêmes chemins -

C.4  p.25 =

*

L'être est divisible en parties telles que chacune ne peut prendre qu'une seule valeur - Ainsi il y a dans la rétine des portions de telle grandeur et nature que si cette portion est impressionnée elle ne réagit que par une seule couleur - Le monde coloré est fait de parties monochromes [[ . Var. sup.: uniformes ]] - Un même point ne peut être bleu et rouge - un même muscle ne peut être contracté et lâche. --

*

Attention -

A est placé alors dans le champ où s'exerce la force constante qui fait traverser ce champ, entrer et sortir de lui.

Pendant le trajet, les opérations d'accommodation supérieures sont possibles - Ces opérations je les représente par les sinuosités du trajet a b -

Oubli instantané - retour mémorial.

*

Attention soutenue, supportée par une force extérieure ou par un potentiel non immédiat.

*

Comment se fait-il que le monde extérieur soit si vite constitué, épuisé en genre, - tandis que l'intérieur - avec sa "soif insatiable de connaissance" demeure infini?

*

Le rêve est transitoire entre la veille et le plus profond sommeil - Peut-être tout homme tiré brusquement du très profond sommeil passe-t-il nécessairement par un rêve? -


Date de création : 21-04-2003