<- CNRS 3, p. 453

CNRS 3, p. 454

Cahiers de Paul Valéry
-> CNRS 3, p. 455 Index des Cahiers

$

La pensée est entre 2 inconnus - Elle va de l'inconnu à l'inconnu - inconnu de ses excitations lointaines - inconnu des réponses.

*

Hardie métaphysique

Il y aurait dans le corps des masses en connexion réciproque ou non, et d'autres (ou les mêmes par d'autres endroits) sans connexion.

Il y aurait donc des systèmes conducteurs et des systèmes diélectriques -

Alors les courants de conduction seraient la règle - les courants de déplacement seraient - conscience -

La volonté serait l'action des 2èmes sur les 1ères.

Les relations irrationnelles seraient aimantation -

Soit ce circuit de forme c

La conscience serait illustrée ainsi comme mode singulier de connexion -

[Croquis]

 

transformation continuelle

*

L'association brute montre que toute excitation venant à la conscience produit ou devient quelque chose - ce quelque chose dépend 1° de l'état instantané antérieur -

      2° de l'état potentiel - Structure et histoire -

*

Celui qui désire beaucoup, se contente de peu; ce peu flatte sa manie, la corrobore: ils s'en vont ensemble.

*

Les abstraits - les universaux sont en quelque sorte des inverses de perceptions.


Date de création : 21-04-2003