<- CNRS 3, p. 443

CNRS 3, p. 444

Cahiers de Paul Valéry
-> CNRS 3, p. 445 Index des Cahiers

$

Le secret de la vie - végétative ou active ou autre - est l'à propos - l'éveil des diverses portes - et des diverses fonctions à temps et à son tour -

*

Nous ne comprenons les organes que dans la mesure où ils ressemblent à nos machines - Etrangeté d'une cellule pyramidale.

*

Tel fait des grimaces derrière mon dos - Je le surprends - alors il recommence à froid sa grimace - pour me faire croire que c'est un produit naturel de sa figure et de ses nerfs - un tic -

*

Le "droit" de commander ne peut découler que de l'étendue plus grande de la vue - ou de la connaissance. Un aveugle se fie à un voyant. Un homme se fie à un prêtre, à un sage, à un capitaine.

Les difficultés commencent dès que l'aveugle veut qu'on lui dise ce qu'on voit et le pourquoi des commandements. Dans bien des cas on ne pourrait le lui faire comprendre - Le refus entraîne défiance.

Un peuple se fie à lui-même en désignant ses chefs à la moderne. Mais s'il peut les choisir, il peut s'en passer -

*

La science - a pour premier moteur - l'intention violente d'imaginer exactement (et de prolonger - de même).

Se déformer conformément à - - d'où libération des obstacles intention - volonté de se laisser faire effort pour ne pas faire, ni introduire de réactions personnelles - et cependant, ensuite, possession, mise en jeu.


Date de création : 21-04-2003