<- CNRS 3, p. 425

CNRS 3, p. 426

Cahiers de Paul Valéry
-> CNRS 3, p. 427 Index des Cahiers

$

Quos vult perdere Jupiter - il les fait sages1.

*

En général et dans la santé - tout organe demeure dans l'incognito tant qu'il agit comme intermédiaire -

*

Opérations élémentaires pour les fonctions rationnelles -

Vue - désignation

imitation de geste

A signe extérieur de                     l'attention

B modifications physiques

C modifications mentales.

 

A est f(de B)

B est fonction                         unimultiforme de C.

C est fonction multiforme         de B.

               Bn = C

*

Le débat du corps et de l'âme n'est possible que par ces mots grossiers - En réalité les antagonistes sont des manières de sentir. "Odoratus impedit cogitationem"1. Antagonisme de la sensation et des associations. Il n'y a pas de science de ces manières et de ces controverses.

*

Rêves - figures d'un précipité, ludus naturae, limite entre forme et informe.

L'informe tend à devenir forme ou rien.

D'abord les éléments se délient et vont perdre leurs forces extérieures - Ils suivent leur poids, leur densité.

Puis les figures qu'ils ont formées ainsi prennent des valeurs de formes connues.

*

On pourrait définir l'état: Durée, telle que la conscience quoique changeant (ou non) - ne perçoit aucun changement et se croit dans la même situation.

L'unité chronolytique est la durée pour passer de la surprise au régime permanent. Pendant cette durée la conscience ne perçoit que les changements - Elle s'oppose à la précédente - Elle dépend du choc et de l'état antérieur.


Date de création : 21-04-2003