<- CNRS 3, p. 419

CNRS 3, p. 420

Cahiers de Paul Valéry
-> CNRS 3, p. 421 Index des Cahiers

$

Degas = dans les noces de Cana - le pavé est fait du ton des chairs1 -

*

Prendre les mots et les idées pour ce qu'ils sont - Méprise tes pensées, comme d'elles-mêmes elles passent - Le vrai est momentané.

*

M. complémentaire des journaux.

*

Mémoire et habitude - sont comme un corps étrange où l'on trouverait 1° modification

         2° Elasticité

         3° Phénomènes résiduels - déformations

           permanentes

         4° Suppression quelquefois de ces résidus - par une certaine action non régulière -

Il semblerait que des actions de nature très différente peuvent s'exercer sur la chose;

La chose, ici, est relation, coordination. Cette coordination étant obtenue tend à disparaître, mais en disparaissant elle laisse un résidu - un tracé réflexe institué.

Ce tracé peut s'abolir ou durer incognito - lui qui a été établi activement, par une action sensible. il peut  exister ou s'évanouir insensiblement.

Mystère de la conservation invisible dans l'in-visible de choses visibles. Est-ce une grandeur qui nous permettra de représenter simplement le mystère?

Sur la même chose agit le monde par un chemin, et le monde et le corps par un autre chemin.

*

Les conceptions théologiques et mystiques aboutissent à regarder l'idée ou telle idée comme une source d'énergie - La conception scientifique ne se considère elle-même que comme levier.


Date de création : 21-04-2003