<- CNRS 3, p. 417

CNRS 3, p. 418-419

Cahiers de Paul Valéry
-> CNRS 3, p. 419 Index des Cahiers

$

Les conditions qui assurent l'uniformité ou la monodromie de fonctionnement de l'être multiple.

*

L'intérêt personnel se limite lui-même. Il ne peut rien désirer de plus précieux que la conservation.

*

La marque du génie, Mossieu? - C'est d'être inexplicable. Quand promptitude - fécondité - clarté - mouvement - liaisons - choix dépassent de beaucoup mon attente et mon pouvoir, je trouve du génie.

*

XX  Pas de vérité sans passion - sans erreur - je veux dire la vérité ne s'obtient que passionnément.

*

Quelquefois, prions - pour le Diable.

*

Lorsque S[chopenhauer] ou K[ant] disent: Le monde est ma représentation ils prétendent qu'on doit substituer à une entité simple, un système - une multiplicité. Au lieu d'une image stable - et même inaltérable de sa nature, - une coordination (mais dont les variables sont indéterminées M = Ax + by - cz.

) - Mais pour que cela soit tout à fait valable il faudrait ou bien que les variables soient autres choses que M - c'est-à-dire que moi, et représentation ne soient pas parties du Monde, ou de même espèce que l'objet -- ou bien, du moins, que ces variables soient déterminées et quoique parties du Monde même qu'elles prétendent déterminer - elles soient uniformément retrouvables - repérées.

Si l'on s'aperçoit que le Monde ou la représentation dépend d'une pluralité inconnue c'est qu'il arrive que cette représentation vacille - - L'attention ou la condition d'unité de cette pluralité -

En somme, Conclusion de moi: 1° la substitution de la pluralité à l'unité est avantageuse - 2° Les composants proposés sont jusqu'ici inconsistants - Verbaux.


Date de création : 21-04-2003