<- CNRS 3, p. 412

CNRS 3, p. 413

Cahiers de Paul Valéry
-> CNRS 3, p. 414 Index des Cahiers

$

La durée est au temps ce que la distance est à l'espace.

*

Tel psychologue est un acteur et connaît presque le tout par simulation de la partie visible.

Tel autre est un descripteur ou un constructeur.

*

Le rêve - pas même ne sait-on le <décrire> rapporter à des parties? Je veux bien qu'il y entre des impressions incomplètes - des restes surperçus - des retentissements de sensations repris et réinterprétés dans un autre ton.

Mais je ne vois pas ces composants s'unifier -

Axiome de rêve: 2 impressions quelconques simultanées doivent se composer dans une aventure une -

Axiome d'unification

Ainsi: Image ronde - dorée -

      Inégalité de sensations musculaires arrivant dans le champ 1

Accommodation des impressions grâce à la mémoire - ---->

*

La veille est la possibilité du sentiment de coexistence de plusieurs domaines indépendants.

La mémoire consciente est un sentiment de coexistence, aussi, de domaines indépendants.

La conscience même est ce sentiment de dépendance et d'indépendance - d'accommodation - qui se possède - qui cligne - qui fixe - qui

*

Tous les sens et tous les moteurs primitifs, nerveux - ou plutôt tout le sensible et le muable - sont la conscience ensemble et peuvent soit ENSEMBLE soit séparément, être accommodés ou confus etc. - Le Vouloir est comme le Voir - dans ce système.


Date de création : 20-04-2003