<- CNRS 3, p. 396

CNRS 3, p. 397

Cahiers de Paul Valéry
-> CNRS 3, p. 398 Index des Cahiers

$

Nous ne voyons "primitivement" c'est-à-dire au 1er choc que des choses - non des objets déterminés - Mais puis ces objets se discernent.

)Mais en même temps, et parce qu'ils se discernent - nous croyons voir des notions - telles que différence commencement, fin etc.( - notions qui résultent justement de la subdivision en objets particuliers et qui sont comme le reste de la division.

Si une chose A m'est donnée, si ensuite, je trouve dans A, a, bc - -  en général abc ne suffisent pas à reconstruire A. L'ensemble formé par 2 couleurs ne se réduit pas à ces 2 couleurs. Mais ces couleurs ont été isolées par un artifice qui consiste à adjoindre à A - mes ressources antérieures.

Or chacun des objets reconnus dans A est défini, reconnu, isolé par l'accommodation en général. Donc différence, intervalle, commencement et fin sont les points critiques des accommodations partielles. Ainsi je perçois: parfum X, zéro, parfum Y.

*

[Croquis]

Le centre supérieur n'est qu'un état de solidarité.

                milieu apparition

Les faits de conscience ne dépendent pas de la conscience. Mais des excitations et des valeurs d'excitation. Mais la conscience peut


Date de création : 20-04-2003