<- CNRS 3, p. 381-382

CNRS 3, p. 382-383

Cahiers de Paul Valéry
-> CNRS 3, p. 383-384 Index des Cahiers

$

2/3...Comment des représentations et finalement un certain accroissement de connaissance peut dépendre de modifications non perçues.

*

     l'onde

Vois l'ombre de la mer que la lune tourmente

Et qui traîne des monts sur sa forme dormante

Les monts coulent toujours

Dans leur ombre

*

2

...Ce système est bien difficile - il renferme à la fois des interventions - c'est-à-dire des discontinuités dont les époques sont indéterminées - et de plus des phénomènes continus.

Ces discontinuités, nécessaires pour répondre aux circonstances du milieu.

 

Des réponses aux problèmes.

Ma libre mobilité

Pas de problèmes dont

3. La mémoire - produit à la file des éléments complexes - bruts - mais il peut arriver que cette suite soit employée comme véhicule et signes d'éléments plus simples - rationnels variables purs - Ainsi le langage montre grossièrement par l'existence des phrases que )les images générales [?] des mots ne servent que de contenant à telle caractéristique simple - que le reste de la phrase dégage -( La phrase est proprement incohérente lorsque les mots qui la composent ne s'altèrent pas mutuellement de façon à déterminer complètement le sujet.

------

Le rythme est le mode dont une certaine suite d'excitations (quelconque) est "répondue". La réponse totale diffère de la somme des réponses partielles - Chaque excitation nouvelle agit sur une partie déjà ébranlée et impressionnée par la précédente excitation. De sorte que les effets ou réponses dépendent 1° de l'excitation 2° des termes antérieurs.

Chaque partie au lieu de passer de A0 à Ax passe de Ay à Ax.


Date de création : 20-04-2003