<- CNRS 3, p. 375

CNRS 3, p. 376

Cahiers de Paul Valéry
-> CNRS 3, p. 377 Index des Cahiers

$

Pourquoi Archimède ne possédait-il pas le calcul intégral? Pourquoi y a-t-il un progrès dans les choses de l'intellect pur? Pourquoi tant de siècles, de tâtonnements, d'accroissements, d'éducation?

*

forme = directions, distances, ordre, *motion*

*

Il faut descendre dans les machines -

*

On peut réaliser sur des données de mémoire des groupements et des coordinations nouvelles - comment se font-elles?

Le "génie" commence mille fois sa tentative - mais il ne la recommence pas.

*

Volonté - Je regarde  comme dépendant ou pouvant dépendre de certaines modifications - et ces modifications comme dépendant ou non de certaine représentation - On considère ainsi un pouvoir d'agir comme pouvant s'appliquer à tel but déterminé sans considérer si ce pouvoir convient exactement?

La volonté est momentanée --  ---

*

Ce sont les moteurs qui font la coordination - -

*

La situation du corps dans le milieu extérieur qu'il détermine et dont - il est déterminé - son indépendance relative.

*

Rythme - périodicité - perceptibilité.

         perceptibilité des retours - renforcements -                     diminution de puissance -

         régime permanent.


Date de création : 20-04-2003