<- CNRS 3, p. 365

CNRS 3, p. 366

Cahiers de Paul Valéry
-> CNRS 3, p. 367 Index des Cahiers

$

Principe de la recomposition des coordinations

                         *

Les moments de méditation les plus élevés comportent une pluralité d'activités simultanées qui cherchent leur correspondance - Vision - langage -

Propositions difficiles à concilier - Passage à trouver - Modèle à égaler - -

Formule fausse - A chaque état de conscience correspond

un état énergétique (perceptible?) -

*C'est inexact - Les états énergétiques perceptibles [[ . Aj. sup.: perceptibles ]] dépendent des coordinations en tant qu'elles sont créées, brisées, renforcées, répétées, opposées, propriétés ou aventures, communes à toutes les coordinations - indépendamment de la nature de leurs éléments -

 

Nous percevons sous le nom de lacunes, changements,

 temps, variation, succession [[ . Aj. marg. d.: Cf. distance et apparition, surprise etc. - variation succession; aj. sup. : ordre ]], différences, contrastes etc. les changements -->égalité <-- de coordination et les conservations et ces éléments de la connaissance forment une catégorie bien nette bien distincte, opposée à la catégorie des éléments figurés -- formes -- et des éléments élémentaires - rouge.

L'attention

Ces choses ne se représentent que par les éléments - ou par leurs réactions physiques - ou par une transformation ou variation.

*

Les sensations ne renseignent que par éducation - jonction collaboration et alors elles déterminent tout mon système libre et le changent en un système antérieur.

 

 

 

Durée - cohérence

La nouveauté est l'intervalle entre la

Le nouveau - ce   quant auquel commence le temps.

sensation et la perception - elle est de la nature d'une durée -

Le simultané vrai ne peut être quelconque, il est restreint.                      

Le simultané est l'ensemble d'impressions qui ne dépendent pas du chemin suivi - La mémoire visuelle est renversable.

Mais la motrice ne l'est ni l'auditive.

*

Comme un homme emportant son trésor d'une main, de l'autre écarte les branches et les adversaires.


Date de création : 20-04-2003