<- CNRS 3, p. 360

CNRS 3, p. 361

Cahiers de Paul Valéry
-> CNRS 3, p. 362 Index des Cahiers

$

Je travaille - Un événement extérieur me parvient - je l'écarte et reviens à mon sujet.

Qu'est-ce qui assure la continuité?

Peut-être faut-il se défaire de cette idée impliquée dans la continuité: que si une pensée A troublée par B recommence ou si, quels que soient les intermédiaires, A peut reparaître, se nouer.

*

(L'attention -) annihilation des petits changements [[ . Var. sup.: impulsions ]].

Alors la coordination est stable

Il s'agit de réaliser l'état dans lequel, si une impulsion étrangère se produit, l'état est reconquis.

*

))La proposition consiste à stipuler une correspondance uniforme A est A - ceci est un homme - ceci tient la place d'un objet.

C'est ainsi qu'on apprend les mots - par des propositions - tout le sujet est non verbal et l'attribut - un nom.

Le jugement est donc une correspondance telle univoque ou multivoque.

La forme de la proposition - forme qu'un mot isolé implique au degré le plus simple est celle d'une correspondance.

Cette correspondance est déduite par le diseur et réalisée par le récepteur.

Il ne faut pas raisonner sur les propositions que l'on peut former au hasard - Mais sur les réelles -

....Toutes les fois que des concepts se subordonnent par généralité = il y a des définitions latentes.

Au début pas de subordination. Animal est aussi peu étendu que cheval, on ne regardait le cheval à travers l'animal ni la réciproque, mais animal était un caractère particulier (qui respire), on ne voyait que la respiration et non l'être.

Mais on a trouvé ce caractère chez a, b, c, .. et on y a joint d'autres caractères communs.

*

L'imitation est une exagération ou débordement de la représentation.

Identification - le roi -


Date de création : 20-04-2003