<- CNRS 3, p. 352

CNRS 3, p. 353

Cahiers de Paul Valéry
-> CNRS 3, p. 353-354 Index des Cahiers

$

L'association irrationnelle dépend des états antérieurs - et des inconnus externes.

L'association rationnelle dépend de la structure - en tant que développable.

Dans quel cas se fait l'une ou l'autre?

La 1ère est augmentée en nombre par l'éducation mais non enrichie -

La 2ème peut devenir la 1ère mais pas de réciprocité.

La 1ère est la fixation de la propriété de diversité et de changement.

*

2 valeurs diffèrent quand placées dans le même champ - un intervalle "qualitatif" est perceptible.

Derrière toute différence se tient toute la connaissance.

          *

Pour faire voir le néant des jugements généraux et particuliers, de l'induction et de la déduction il suffit de remonter aux sens réels des termes -

Quoi est changé dans ces sens par la condition  Tous...ou quelque.

          *

                  -  ou -

Une impression dure et  s'irradie

   i = -- dt + --

)Il est très remarquable que sur la rétine, la complémentaire de J soit donnée soit par l'irradiation soit dans la persistance résiduelle.(

A J correspond toujours uniformément J' tel que J + J' = 0

On sent par là communiquer le temps (ou formel) avec l'espace - La réponse simultanée est identique avec la réponse successive.

Vr = Va - Vb

V  = Va + Vb

 

Une métaphore - sort d'un objet maintenu et les nouveaux objets sont alors [[ .= fonction ]] du 1er et du temps

Les formes de la couleur se transforment les unes dans les autres soit par continuité soit par complémentaires

*

Lire les autres dans soi-même - si fait le psychologue.


Date de création : 20-04-2003