<- CNRS 3, p. 350

CNRS 3, p. 351

Cahiers de Paul Valéry
-> CNRS 3, p. 352 Index des Cahiers

$

Bref, le procédé qui lie la diversité humaine - je parle d'une liaison non métaphysique mais purement suffisante pour expliquer ce qui se voit en l'homme - c'est transitivité et uniformité (les 2 caractères du réflexe).

Vue, Sons etc. choses irréductibles certes - mais l'on passe pourtant de l'une à l'autre (par deux chemins au moins) et il suffit que dans certaines phases importantes toujours invocables - à une valeur déterminée de V corresponde une valeur déterminée de S.

*

Dans l'attention spontanée - se marque une fixation ou au contraire un mouvement [intérieur à l'objet] suivant qu'on était mouvant ou fixé - et ce changement a pour but de lier ce qui était donné avec des mécanismes intérieurs.

Lorsqu'un système organique commandé par des excitations extérieures

 

Voir danseuse de corde

attention pour ne pas penser c'est-à-dire que toute sa pensée soit bloquée?

          *

Chez les poissons le cristallin se déplace pour accommoder.

          *

flamme calme

En quoi la connaissance de  est affectée par la connaissance de Â0 voisin de     Â1 ?

Contraste, différence, ressemblance - identité continuité - noms de liaisons entre les parties -

Voir transitivité -

Voisinage

[Croquis]

    (Â, ß)   (Âß)

La différence et la ressemblance sont perceptions et soumises aux mêmes règles - indépendantes à la volonté; plus ou moins perceptibles nette ou confuse c'est-à-dire en somme mise en connexion -

Seulement cette connexion a lieu entre parties d'un même groupe - à préciser.

rapprocher la simultanéité.

Ecarter les différences verbales obtenues par une généralisation verbale - et formelle - Démonstration par ceci: on peut dire - A diffère de B comme un éléphant d'une addition - mais on ne peut pas même dire A ressemble à B etc. Il faut user alors d'une vraie ressemblance.


Date de création : 20-04-2003