<- CNRS 3, p. 348

CNRS 3, p. 349

Cahiers de Paul Valéry
-> CNRS 3, p. 350 Index des Cahiers

$

Chaque variable renferme un ensemble de valeurs - liées par des lois de la forme ( Âp Âq) = ( Âr).

Ce qui détermine l'existence de la variable c'est que toute excitation -- donne une valeur de groupe.

De plus, localisation.

Pour le muscle e = 1     contraction

Pour le goût   e = 4     doux, amer, acide, sel

Pour le temps  e = 2

Pour l'odorat  e = ?

 

Le nombre e est le nombre de valeurs auxquelles on peut rapporter toutes les valeurs de l'ensemble - C'est un nombre "projectif", un nombre de situation -

Ce qui détermine la valeur de la variable, c'est la connaissance simultanée d'autres valeurs qui ne sont pas dans la même situation.

*

La mémoire est l'excitation uniforme des représentations les unes par les autres -

Plus l'être est différencié plus sa mémoire s'articule - Coupures -

Mémoires des divers ordres.

Notons que le souvenir a un caractère potentiel curieux. Il est susceptible de précision par l'attention.

*

Soit, P, Q, R, des représentations.

Il y a des temps où après P peut venir R quelconque.

Dans d'autres temps il n'en est pas ainsi ?? Cf. association.

*

Lève tous les étouffoirs du cerveau et laisse retentir - le chaos.


Date de création : 20-04-2003