<- CNRS 3, p. 218

CNRS 3, p. 219

Cahiers de Paul Valéry
-> CNRS 3, p. 220 Index des Cahiers

$

Vérité - concordance générale.

 

*

Le "rien du tout" lui-même parle dans ton âme.

 

*

Ce qui fait la vision nette - est quelque chose situé hors de l'appareil visuel?

 

*

Concordance et discordance -

Les appareils divers - leur coordination - intermittente -

Vue confuse - sa durée - stabilité -

*

Perception entière avec ses suites mais informe.

Perception totale. On dirait qu'à une impression A - correspond un domaine de perception qui touche à une foule de systèmes - Mais ce domaine n'est pas toujours entièrement donné - Il se fait peu à peu - Délicat - La vision nette de A est un point de ce domaine - une certaine valeur.

Le confus ou indistinct est ce qui est à la fois connu et inconnu. En soi - c'est net et fini - mais il me manque quelque chose que je sais tenir généralement à cette donnée - Toute couleur détermine un contour, et ici j'ai couleur et je ne tiens pas le contour - Il y a des points multiples - là où je sais d'autre part qu'ils doivent être simples.

 

*

Voilà pour l'accommodation.

Regardons la particulièrement dans une longue durée -

 

*

Le contraste comme différence d'accommodation - ou plutôt différence de motifs d'accommodation dans le même champ. Alors le plus "éclatant" domine toute cette accommodation et s'accommode de l'organe - et ce qui est moins éclatant n'a pas son accommodation - et paraît nul.

Intensité relative à l'accommodation -


Date de création : 20-04-2003