<- CNRS 3, p. 326-327

CNRS 3, p. 328-329

Cahiers de Paul Valéry
-> CNRS 3, p. 329-330 Index des Cahiers

$

Le vers est la mesure de la mémoire.

*

Prenons le réflexe comme type:

A est un muscle - C un centre - B un récepteur.

A contient une charge  P.

A, C, B sont indépendants en nature et en charges.

P peut se transformer P + W = K

 

Le réflexe considéré en A n'est que l'activité de A, suscitée n'importe quand.

Mais pour nous cette  contraction est autre chose - elle n'est que moyen, instrument, signe, sensations - elle a une valeur de position - Ce n'est pas une déformation, c'est un effort.

La vie - état où telle "partie" n'est excitable que par tel moyen et où elle est conservée dans le milieu optimum.

 

 

Phrase - coord[ination] -

parties

*

La réponse à une représentation est une représentation ou un mouvement ou un autre réflexe.

Le cerveau et le système nerveux est un appareil d'excitation.

Le réflexe toujours décrit dans le même sens.

*

Le fait étrange, c'est que la conscience soit plus grande que telle excitation - ou tel événement.

*

En quoi le souvenir s'écarte de ce qui fut.

En général on se rappelle (même dans le souvenir le plus fidèle) comme par parties entières...Ainsi j'ai appris par coeur - ces vers, avec efforts et répétitions - mais le souvenir est de la pièce intacte et non des tentatives. Je l'ai mise par morceaux et elle me revient d'un trait.

Ou bien décrire un mécanisme et son fonctionnement -

ou bien suivre le fonctionnement

[Croquis]

 

 

 

$

Le monde extérieur - son aspect particulier -

C'est qu'il forme un système - localisations - objectivations - additivité à excitation constante -

Surtout la distance -

*

Tout l'art de la logique véritable - celle qui bâtit - est de déterminer les éléments de construction - et il faut les choisir avec grand soin - car une fois définis, il n'y faut toucher - ces éléments peuvent être des parties étendues - mais ils peuvent être des quantités - des

*

< Un état de conscience n'est pas un point - C'est une relation analogue à une équation à n variables [[ . Aj. marg. fl.: non voir --> ]] - Une telle équation détermine bien un à un - une inf[inité] de points, mais chacun de ces points est général, ne nous montre rien. L'équation restreint seulement les variations primitivement indépendantes des variables et leur impose un sens - (primitivement veut dire que hors de l'équation tout groupement de valeurs est un point). Un état serait plutôt un groupement tel considéré hors de ce point mais alors pas de conscience. >

Au fond c'est un mot pour faire allusion au passage. En un autre sens c'est ce qui dure constant dans une suite - un paramètre lent.

*

Correspondances  1) A - B - réflexe déterminé réel.

                2) A - B    réflexe créé, signes

                   B - A

                3)     B

                   A -  C    non réflexe.

                       D.

                4)  B

                    C - A   réflexe expérimental

                    D       rire psych[ique]

                            mouvements de fuite etc.

Ces groupes montrent des systèmes partiels de divers types.

(1) est identique à (4) en nature mais il est restreint par la position et la structure de l'être.

                         [Croquis]


Date de création : 20-04-2003