<- CNRS 3, p. 322-323

CNRS 3, p. 323

Cahiers de Paul Valéry
-> CNRS 3, p. 324-325 Index des Cahiers

$

L'unité continue, exemple: la musique

L'unité - c'est le passé - frontière entre souvenir et actuel =

Possibilité de faire correspondre ou de comparer un ensemble divers, successif ou simultané à un autre ensemble - La difficulté est de préciser les exceptions à ce pouvoir --

Une idée etc. - Ce sont des subdivisions de la connaissance.

L'unité est le résultat d'une partition -

(A)'   Axiome: tout ce qui occupait toute la conscience à tel  (A'B)2  moment peut être représenté comme une partie de la conscience à tel autre moment -  - mais par un signe.

Plus exactement nous connaissons que des parties de la conscience ont des liaisons autres que la conscience même.

 

...Un état serait l'ensemble des parties liées visiblement par la conscience seulement.

  --  c'est-à-dire comment énumérer la connaissance? --

Un phénomène, celles liées de plus par l'attention -

Une idée, celles liées par des opérations - ..

Dans le simultané la liaison -

Le champ de vue est limité et son changement dépend d'autres actions que visuelles -

Nos connaissances sont comme mues par des événements ou des actions qui leur sont extérieures. Le changement d'une représentation ne dépend pas d'elle.

 

Position de laquelle on peut passer à une quelconque -

Par exemple si l'attention est intérieure - on peut de là aller à un sens quelconque -

Cf. dire un nombre au hasard - trouver un exemple - - pouvoir faire un geste quelconque - - Ce n'est pas la mémoire qu'on invoque -

On réclame d'elle quelque chose d'indéterminé - pas même un souvenir, un simple agissement -

Dans ces cas on ne détermine pas complètement le résultat et cependant un résultat déterminé se produit.


Date de création : 20-04-2003