<- CNRS 3, p. 316

CNRS 3, p. 317

Cahiers de Paul Valéry
-> CNRS 3, p. 318 Index des Cahiers

$

Le potentiel Â

On peut traiter comme une sorte de potentiel - l'ensemble de toutes les valeurs et combinaisons de nos fonctions - Mais ce potentiel ne nous est pas donné immédiatement.

L'esprit se découvre à lui-même par la suite des excitations. Il semble se faire - il se développe par une exploration dont la ligne continue est généralement hasardeuse,  - une ligne non analytique sur une surface analytique -

Cette ligne peut être déterminée sur certains segments - Le langage - la notation -

*

Jupiter - p. 134.

Il y a une chose étrange -

Un certain phénomène étant donné = ce phénomène demeurant identique - ou conservant du moins la plupart de ses propriétés - la perception puisse s'accroître - En d'autres termes certaines propriétés situées dans le champ peuvent être ou non perçues -

Exemple: le nombre; des ressemblances; l'ordre - le sol etc. Cf. amplifications de parties.

*

Dépendance - Indépendance -

A est suivi de B. Impossibilité de les réduire -

Mais A détermine B. Sans A pas de B, à ce moment.

A et B sont complexes. D'un côté, figures - de l'autre, situations.

A et B se décomposent.

La figure A est indépendante de la figure B.

La situation de A détermine celle de B.

Mais alors comment figure de A se lie à situation de A?

Voilà la véritable irrationalité -

C'est cette indépendance qui permet de raisonner.

La situation est le fonctionnement total - ?? -

En d'autres termes - A figure n'est pas une unité bien déterminée.

L'ordre des figures est renversable - non leurs situations.

La continuation et la forme de la conscience sont indépendantes des figures.

Je vois mieux ce que sont 2 idées distinctes que ce qu'est 1 idée.

De même 1 état. Je me figure 1 état comme ce dont je sors, on ne distingue ces choses que par leur "signification", c'est-à-dire par leur emploi, leur faculté d'être transportées, notées, de façon que toutes leurs parties quoique diverses puissent subir certaines modifications communes.

Voir Jupiter p.153


Date de création : 20-04-2003