<- CNRS 4, p. 383

CNRS 4, p. 384

Cahiers de Paul Valéry
-> CNRS 4, p. 392 Index des Cahiers

On peut faire un livre très complet – mais en laissant blanches des parties sous le titre desquelles on mettrait : Je n’écris pas ce chapitre qui fait partie de mon ouvrage, mais qui ayant été écrit ailleurs ou devant un jour nécessairement l’être mieux – j’y renvoie le lecteur.

*

L’homme qui mange. Il nourrit ses biens et ses maux. (ibid. IV, 41)

*

Deux hommes ont à peu près la même structure et l’histoire moyenne de leurs ancêtres est à peu près la même. Et ils diffèrent très profondément et plus superficiel est ce qu’on observe en eux plus cela diffère.

Et compare à cela, ceci – Combien l’homme même peut différer de ses rêves !

*

Je transporte tant d’énigmes dont le plus grand nombre me sont imperceptibles, moi qui trouve à grand peine quelques nouvelles difficultés, que si je parle de moi – c’est par impuissance, par confusion de choses, pour éviter l’apparence de la contradiction et ne pas dire : Cet objet qui n’est pas un objet ; Cet être qui n’est pas... (ibid. IV, 58)

*

                                                                                                                                


Date de création : 20-04-2003