<- CNRS 4, p. 351

CNRS 4, p. 352

Cahiers de Paul Valéry
-> CNRS 4, p. 353 Index des Cahiers




$

Transformations psychologiques.

Attention – Calcul – conservation.

*

Ce qui change dans les grandes phases – rêve etc. c’est le type du classement.

Toute chose commencée tend à prendre une forme complète.

 

 

 

  La vitesse, de compétition ou compatibilité ou exclusion.

 

  Cette irrationalité est corps et sans elle que reste-t-il ?

  Les choses, objets, et tout le contenu sont soumis à des lois d’apparition, de disparition, de répétition absolument étrangères à leur signification. Ces lois peuvent être comparées à des lois du mouvement.

  Le travail mental d’adaptation a pour but d’établir une relation entre la signification et les variations c’est-à-dire ( ?) entre l’inégalité et…

  ))C’est pourquoi toute loi scientifique implique une variable indépendante unique.((

  Donner un sens ou donner une variation sont les 2 opérations types inverses.

  Donner un sens – c’est choisir, trouver un système complet dont la chose fera partie.

  Donner une variation c’est maintenir.

*

  L’idée fixe comme contraire de l’amnésie.

  Tout rappelle A.

  Rien ne rappelle A.

  La pathologie en fait d’idées consiste non dans leur figure mais dans leur insistance, ou leur inconsistance, leur obsession, facile déclenchement, leur contre-temps, leur évaluation, leur réalité, leur grossissement, leur exagération fonctionnelle etc.

 

*

Si le sommeil est comparable à un acte, pour que je dorme, il faut que quelqu’un veille et agisse pour faire ce sommeil, puisqu’il s’agit de ne pas regarder le sommeil comme une inertie, un état où l’homme tend en tout temps et hors duquel il est retenu par des forces.

L’inaction elle-même demande une action secrète qui fait que l’on n’agit pas.





Date de création : 20-04-2003