<- CNRS 3, p. 308

CNRS 3, p. 309

Cahiers de Paul Valéry
-> CNRS 3, p. 310 Index des Cahiers

Annuler les événements jusqu'à un événement déterminé -

Etablir une correspondance telle que cet événement déterminé excite la cessation d'une résistance que j'oppose.

   (a + b + ..) <   (a) +   (b) +

*

Représentations - chemins et fins.

Une motrice est toujours intermédiaire -

De l'emploi des représentations motrices dans la pensée réfléchie -

Elles servent au changement réglé de la représentation.

*

L'attention indivisible - ponctuelle.

 

Qualités du changement. Tous les changements sont identiques - Les qualités du changement s'appliquent à ses termes - il y aura toujours un moment C où quel que soit le mode de changement antérieur A - B, nous serons placés.

*

Inaltérance des éléments. Ce rouge peut varier continûment mais il peut être repris à son état initial (quelconque) par une discontinuité.

*

L'analysis situs a pour objet l'introduction de la discontinuité dans le lieu continu - la subdivision de l'espace et les restrictions et conséquences qui résultent de cette opération - pour les opérations suivantes de même nature. Si je distingue tel élément de l'espace, il se distingue des autres - (arbitrairement) jusque là indiscernables entre eux.

 

)La ligne droite est la seule "dirigée" di-recta - c'est la seule créée par une seule coordination et dont le prolongement soit inclus dans le commencement et n'en diffère que par un temps.

Elle peut être tracée pour tout ensemble de muscles capable de coordination uniforme et elle est pensée toutes les fois qu'une accommodation organique ne dépend que de son état initial.

Le temps est figuré par une droite parce que nous ne le [[ . Aj. sup.: la même relation ]] connaissons que comme prolongement d'un événement jusqu'à un autre - malgré les intermédiaires et que nous faisons dépendre alors, le 1er du second en négligeant les intermédiaires.


Date de création : 20-04-2003