<- CNRS 4, p. 338

CNRS 4, p. 339

Cahiers de Paul Valéry
-> CNRS 4, p. 340 Index des Cahiers




$

 

Sans le corps, pas de  présent. Rien ne distingue  présent de passé – etc.

 

*

Aj. sup. : le plus prêt

Réflexes.

B correspond à B

Si B est empêché, alors B’ B’’ –

Résistances intercalées.

 

*

 

Les corps non organisés ne sont pas isolés du milieu et se mettent en équilibre avec lui, auquel les corps organisés répondent par des adaptations. Et dès que ceux-ci cessent de s’adapter (c’est-à-dire de demeurer eux-mêmes et isolés tendis qu’ils en compensent à leur manière les changements) ils cessent de se conserver et se mettent d’accord par leur mort avec le milieu.

Equilibre s’oppose à adaptation.

Equilibre et non conservation des états.

 

Cf. Tristesse = mal réagir – subir, s’assimiler à un corps non organisé, ne pas prendre les devants.

Sombre – identique, fixe.

Eclairé = varié

 

*

 

Anticipation et hyper anticipation – morbides –

 

*

 

Etre vivant = système physique à p variables indépendantes.





Date de création : 20-04-2003