<- CNRS 4, p. 334

CNRS 4, p. 335

Cahiers de Paul Valéry
-> CNRS 4, p. 336 Index des Cahiers




$

 

Grosse difficulté de langage réel = le nombre inouï des conditions à remplir dans chaque cas particulier. Le langage, le système des signes fixes s’accommode à ces mille données. D’où ses moyens de souplesse – quasi synonymes – euphémismes. Fait pour conserver et tend chaque fois à s’adapter singulièrement.

 

*

 

Au lieu de sensation, impression. Dis : intervention et songe ; la multiplicité de rôles. Une sensation est un coup de hasard.

 

*

 

  « Etonnant » Parmi les variables d’un sujet – celle qui correspond au groupe dont l’attribut « étonnant » fait partie – existe aussi. Donc un sujet comporte des variables entièrement indépendantes de lui, et qui peignent son effet sur un autre sujet. Car il suffirait de me changer en le conservant – pour qu’il perde cet attribut. De même : rare – etc.

  Peut-être donc faudrait-il substituer dans la théorie à ces mots : variables d’un sujet – ceux-ci variables d’un état ou d’une accommodation.

 

 

 

 

  A quoi rattacher cette propriété extraordinaire de former les invariants ?

 

 

*

 

Le même homme qui ignorait le mécanisme de telle chose, ensuite la pénètre et la connaît ; et en est-il beaucoup changé ? Son propre mécanisme n’en est pas altéré.

Il faudrait pour le satisfaire un renversement si profond, une transformation si essentielle que même il ne peut concevoir cette satisfaction. Si le savoir ne me change que m’importe ? et s’il me change je ne sais pas le désirer.





Date de création : 20-04-2003