<- CNRS 4, p. 329

CNRS 4, p. 330

Cahiers de Paul Valéry
-> CNRS 4, p. 331 Index des Cahiers




$

A Var. sup. : territoire

2 problèmes

non annulation et résurrection

Hypothèse sur la mémoire.

Un objet a subit des modifications successives p1 p2 p3.

2 cas – ou bien p2 annule p; p3 annule p2 etc. de sorte que pi sépare nettement 2 classes de p. C’est le cas physique. Ou bien il n’en pas ainsi : p i+1 n’annule pas pi.

On peut l’exprimer en disant que A a changé dans l’intervalle (tpi – t pi+1). Alors : p i+1 n’agit pas sur l’A de p mais sur un autre A.

Je dis : dans le monde non conscient pur récepteur, les choses se passent ainsi. pi+1 n’agit et ne peut agir que non sur p.

L’A fondamental a changé dans l’intervalle de façon de pi+1 soit indépendant de pi et soit comme si pi n’avait jamais été.

C’est alors ce changement de A qui permet la mémoire c’est-à-dire avant tout la non superposition des pi ..pz .

…La mémoire touche à cet autre fait que la pensée n’est pas divisible à l’infini.

 

*

 

Pourquoi l’idée d’illusion, d’apparence, de superficie, (inconstance, piège, erreur, fantasmagorie --) jour un si grand rôle chez les philosophes ? A

 

*

 

Faites attention à mes paroles =

Faites que mes paroles soient partie essentielle de votre fonctionnement mental – portion nécessaire de circuit, voie obligatoirement empruntée pour aller outre.





Date de création : 20-04-2003