<- CNRS 4, p. 323

CNRS 4, p. 324

Cahiers de Paul Valéry
-> CNRS 4, p. 325 Index des Cahiers




 

L’attention n’est pas fixation mais A tendance à la fixation. Si la fixation se produit il y a suppression de pensée.

 

*

 

L’irrationalité infranchissable qui se rencontre dans la structure de la pensée – par exemple celle entre contenant et contenu, fonctions et signification. Images du monde et modifications du moi – cette impossibilité d’expressions homogènes et de DEPENDANCES IMAGINABLES – fait songer à invoquer une théorie du hasard, à traiter le sujet au moyen de coïncidences et d’extériorités de lois. Interventions.

 

*

 

Var. sup. : tant que

 

   On est porté à ne suivre son intelligence du modèle dessiné c’est-à-dire ne pas suivre l’impulsion ne pas écouter son muscle. C’est pourquoi le dessin demande une sévère conservation, une liberté par la force.

   La liberté n’est pas la volonté mais la conservation de la volonté à travers les aventures.

 

*

 

Substituer à une chose le résultat de sa comparaison à d’autres, selon des variables simples.

 

*

 

Qui ne laisserait tous les Rembrandts pour courir après une bonne photographie de Jésus Christ. Il faudrait une tête extraordinairement solide.





Date de création : 20-04-2003